Accueil » Dégustation vin rosé la base
Dégustation

Dégustation vin rosé la base

Dégustation vin rosé la base

La dégustation de vin rosé prête a sourire pourtant le rosé et un produit qui se respect aussi. Alors comment déguster un vin rosé dans les meilleures conditions possibles ? Nous allons voir les bases de la dégustation du vin rosé sont simple, mes respectable.

Comme pour tous les vins, la dégustation de vin rosé s’effectue en 3 étapes.

Les 3 étapes pour une bonne dégustation du vin rosé.

1. Avoir l’œil.

Les couleurs du vin rosé sont aussi nombreuses que celle de l’arc-en-ciel peut-être même plus. Les vins rosés sont parfois très clairs voir faiblement colorés, ils peuvent aussi tirer sur le gris. La couleur et un choix du viticulteur, mais aussi une histoire de marketing, avec le rosé toutes les couleurs sont possibles.

2. Sentir, apprécié avec sont nez.

Les principales odeurs du rosé sont dues aux arômes primaires, on retrouve donc des notes de fruits rouges, de fleurs, et des senteurs minérales.

Les fruits rouges les plus présents dans les vins rosés sont souvent la fraise, framboise, cerise, groseille.

3. Vous goûtez, le vin en bouche.

Généralement, le rosé est un vin sec, parfois un peu tannique.

C’est quoi un vin rosé ?

Le rosé, c’est un vin fabriqué à partir de raisins noirs raisin servant également a l’élaboration des vins rouges.
Pour bien comprendre, les raisins noirs possèdent du jus blanc. Ensuite dans la pellicule des baies que se trouvent plusieurs composants, c’est eux qui sont en partie responsables de la couleur et de la structure du vin. C’est également grâce a eux que nous retrouvons les arômes du vin.
C’est au moment de la macération que tout se joue pour le vin rosé. Pour obtenir un vin rosé, L’étape de la macération et bien plus courte voilà qui permet de ne pas teinter le jus trop profondément. Au lieu d’une couleur rouge vif ou rouge profond, on retrouvera une teinte rosée.
Une autre méthode celle du rosé de saignée.
 La vendange, « nos raisins noirs sont mis en cuve après avoir été foulés. Un court encuvage et réaliser, la durée sera faite en fonction de la couleur souhaitée, a ce moment précis, on réalise une « saignée », c’est-à-dire qu’on « soutire » on extrait le jus de la cuve. Le jus est alors vinifié comme un vin blanc, c’est-à-dire à basse température afin de préserver les arômes fruités des raisins.

  Les vins rosés sont-ils des vins de garde ?

Les rosés ne sont pas des vins de garde, en général un vin rosé sera consommer dans les 2 à 3 ans qui suivent sont élaboration.